Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité



Loi de consentement en Espagne : qu’est-ce que le « solo sí es sí » ?

La future loi de consentement sexuel a été votée le 26 mai par les députés espagnols. Avant son passage au Sénat, explications sur ce texte du « seul un oui est un oui » (ou « solo sí es sí »).

Alice
Membres Public

Avec ou sans violence, avec ou sans usage de la force, manipulation ou intimidation, un rapport sexuel non consenti explicitement est un viol. C’est le fondement très simple de ce texte de loi porté par la ministre espagnole de l’Égalité, Irene Montero (Podemos).

Pourquoi ce texte ?

L’un des objectifs de cette loi est d’apporter aux victimes de viol le soutien des institutions législatives, judiciaires et policières. En reconnaissant l'absolue nécessité d'un consentement verbal avant un rapport sexuel, la loi devrait éviter aux victimes les questions du type « comment étiez-vous habillée » ou « avez-vous provoqué l’agresseur présumé », au moment de leur déposition ou devant un tribunal.

Le contexte

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous gratuitement, ajoutez votre e-mail pour accéder aux articles membres


S’abonner
Vous avez déjà un compte? Se connecter

Publicité - Pour consulter le média sans publicité, inscrivez-vous





Publicité