tragaperras

Les jeux d’argents sont très importants en Espagne, les espagnols sont très joueurs et dépensent énormément d’argent chaque année. En plus des casinos et des jeux en ligne très développés, la particularité ce sont les machines à sous présentes un peu partout !

Les espagnoles sont les européens qui dépensent le plus d’argent par an pour jouer à des jeux d’argent, près de 700 euros par an et par habitant, c’est énorme ! Depuis 2012 et une nouvelle loi libérant les jeux en ligne, le nombre de joueurs à littéralement explosé. Mais les espagnols sont de grands joueurs et ceci depuis très longtemps.

Les casinos, tel que celui de Barcelone, connaissent un fort succès auprès des locaux mais ils attirent surtout les touristes de passage dans la capitale catalane. Cependant, de leur côté, les espagnols sont surtout des grands amateurs de machines à sous ! Il s’agit de bandit-manchots pour la plupart mais avec des thématiques diverses et variées : Blood suckers (vampires), Santa Surprise (Noel), Immortal Romance, Dead or Alive (Western) et autres machines aux allures de Candy Crush ou inspirées du cinéma ou de la télé.

Ici, on les appelle les tragamonedas ou tragaperras.
La « Perra » est une vieille manière de désigner la Peseta, l’ancienne monnaie espagnole. Donc littéralement une machine à sous est appelée « Machine à petite monnaie ».

Et si ces machines fonctionnent aussi bien, c’est parce qu’elles sont accessibles presque partout en Espagne, vous pouvez y jouer tous les jours. Vous pouvez les trouver principalement dans les petits bars de quartier, juste à côté du distributeur de cigarettes. La plupart des joueurs le font pour passer le temps en buvant une caña (le demi version espagnol) et en mangeant quelques tapas. C’est un passe-temps comme un autre dans un pays où les gens passent une grande partie de leur temps libre à l’extérieur de chez eux, dans un bar, assis sur un banc avec des amis, sur une place ou une terrasse, dans un jardin ou à la plage.

tragaperras

La réglementation est assez floue mais bien évidement ces machines à sous ne peuvent être utilisées par des mineurs, ces derniers n’ayant pas le droit d’entrer seul dans un bar, comme en France.

Gagner beaucoup d’argent avec ces machines est compliqué car elles sont programmées de manière totalement aléatoire donc n’essayer pas d’établir une stratégie comme au poker ou au blackjack par exemple, ça ne servira à rien. La seule technique consisterait à observer les joueurs juste avant vous : s’ils enchainent les pertes, alors vous aurez peut-être plus de chance de faire sauter la banque.

Vous ne pourrez jamais en voir plus de 3 dans un bar car c’est la limite autorisée. Au-delà, il s’agit alors soit d’une salle de jeux ou tout simplement d’un casino.

Difficile de savoir jusque combien vous pouvez gagner avec ces machines car les gains peuvent changés en fonction de la machine et du constructeur. La loi sur les gains est assez libre donc les opérateurs peuvent les fixer comme ils le souhaitent. A priori, les machines dans les bars ne proposent pas de gains au dessus de 5 à 10 000 euros. Dans les grands casinos par contre, les montants peuvent décoller et atteindre des sommes vertigineuses ! Le gain record sur un bandit-manchot est de 39 millions de dollars au Casino Excalibur de Las vegas, en une seule fois.

Il existe 3 types de machines différentes :
– Machine de type A : elles sont « récréatives » et aucun argent n’est en jeu
– Machine de type B : machine à sous avec gain programmé
– Machine de type C : machine à sous avec gain aléatoire. La seule différence avec la machine B c’est que le gain ne répond pas à un algorithme donc deux coups à la suite peuvent être gagnants par exemple.

Enfin si les clients ne gagnent que très rarement, il s’agit cependant d’un business très juteux pour les propriétaires de bars.

Comme pour l’alcool, c’est à consommer avec modération et jamais avec excès.

Amusez-vous bien !